Archives de date "mars 2000 [f2000Thu, 23 Mar 2000 14:10:49 +000003 31 23UTC 23 31UTC 23UTC49 Thu, 23 Mar 2000 14:10:49 +00002000-03-23T14:10:49+00:000210vUTC49 03UTC349000000UTCjeudiThursdayUTC49]"

Prospérité et bien commun

Bob Rae

Descartes & Cie (23 mars 2000)

prosperite-et-bien-communBob Rae est l’ancien Premier ministre de l’Ontario, où il exerça le pouvoir entre 1990 et 1995. Son livre a été principalement conçu pour un public canadien et s’appuie sur de multiples réalisations et expériences issues de ce pays .

Bob Rae explique dans l’ouvrage pourquoi le choix de nos sociétés modernes n’est pas entre socialisme et capitalisme, mais consiste en une forme de capitalisme souvent dénommée social démocratie, à l’exemple de la politique menée par Tony Blair en Grande Bretagne ou du Chancelier Gerhard Schröder en Allemagne, ou dans une moindre mesure par Bill Clinton aux Etats Unis.

Toute son analyse consiste à répondre aux trois questions que posait Rabbi Hillel qui vivait à Babylone il y a plus de 2 000 ans . Les deux premières expriment la tension qui existe entre individualisme et altruisme :  » si je ne me soucie pas de moi, qui se souciera de moi ? ; mais si je ne me soucie que de moi, que suis-je ?  » ; la troisième présente la difficulté du rapport de la politique avec le temps :  » Si ce n’est pas maintenant, quand cela sera t’il ? « , question liée à la fois à l’urgence de la décision publique dans l’acte de gouverner, mais aussi liée au temps long, au développement durable et à nos responsabilités envers les générations futures.

Cet ouvrage est en fait un document de sciences et d’histoire politique, avec de nombreuses références puisées à travers les siècles et à travers le monde. On apprend entre autres (et dans le désordre) quelles idées et théories a avancées Tony Blair pour accéder au pouvoir ; quelles ont été les forces (qui sont ensuite devenues des faiblesses) des pays asiatiques, dragons  » temporaires  » de l’économie qui créèrent de puissants liens entre états, banques et industries ; quelle est le cheminement actuelle de la Chine qui s’oriente vers un état providence moderne en réduisant la fonction de propriétaire et de producteur du secteur public et en augmentant celle de garant de la protection sociale – l’industrie sera privatisée, les autres services seront encore plus socialisées – .

Lire la suite de ce commentaire de Robert DOUILLET…