Date archives "avril 2006"

De la Gratuité

De Jean-Louis Sagot-Duvauroux

Éditions de l’Eclat – 27 avril 2006

de-la-gratuitePar tradition, la  » culture de la gratuité  » est associée à l’envers du marché, à un mode alternatif de penser les échanges, à des démarches d’émancipation sociale, au don. Mais elle subit aujourd’hui de puissants effets de brouillage. Le développement d’Internet entremêle inextricablement vraies et fausses gratuités, les stratégies marketing annexentsans complexe l’attrait du mot  » gratuit « , les télévisions ou les journaux  » gratuits  » sont le cheval de Troie du tout-marchand publicitaire, alors que degrandes gratuités sociales comme l’école publique ou l’assurance maladie subissent une crise grave et que la mécanique du profit semble occuper tout l’horizon. Quels enjeux de civilisation couvent sous cette question ? A quel prix peut-on encore dire avec Bruce Sterling :  » Gratuit comme l’air, l’eau… gratuit comme la connaissance  » ? Jean-Louis Sagot-Duvauroux s’efforce de répondre à ces questions en proposant une éthique de la gratuité.

Le Nouveau Pouvoir des Internautes.

De François-Xavier Hussherr, Cécile Hussherr et Marie-Estelle Carrasco.

Timée-Editions – 27 avril 2006

nouveau-pouvoir-internautesQue se passe-t-il ? Que nous arrive-t-il ? Le monde change, et la France semble subir ce changement. Entre les nouvelles formes de conflits, les délocalisations et les événements dramatiques observés dans les banlieues fin 2005 ou lors de la bataille autour du Contrat Première Embauche (CPE) de 2006, la France a perdu ses repères et voit ses structures et ses institutions discréditées. Pourtant, un formidable défi se profile depuis quelques années : celui de l’Internet et plus largement des Nouvelles Technologies de l’Information. Avec celles-ci, de nouveaux horizons s’ouvrent à nous pour transformer en profondeur notre société. Pour cela, deux conditions: réduire la fracture numérique, et décider de ne plus subir passivement le cours des choses. En choisissant d’utiliser à bon escient les nouvelles possibilités offertes à l’individu et au citoyen par les NTIC, reprenons le pouvoir !